Imaginaires scientifiques & hard science fiction

Ouvrage dirigé par
Ugo Bellagamba, Éric Picholle & Daniel Tron

Éditions du Somnium,
coll. Sciences & Fictions à Peyresq 4

DATE DE PUBLICATION : novembre 2012

PAGINATION : 286 pages

ISBN : 978-2-918-696-001 

PRIX : 20 €

 

Quelle est la place de la science, de la technique et de leur impact social dans l’imaginaire collectif ?
Dans la littérature et en particulier dans la science-fiction ?

Du Somnium de Johannes Kepler aux fictions «quantiques» de Greg Egan, la hard science fiction est tout à la fois un étendard, qui résume le genre et son «Âge d’or», et une énigme pour les théoriciens des genres littéraires.

 

 

 

 

Imaginaires scientifiques et hard science fiction

L’imaginaire scientifique a toujours été à la base du projet des Journées interdisciplinaires sciences et fictions de Peyresq. Non pas, ou pas seulement, l’imaginaire des «scientifiques», mais la place de la science et de la technique dans l’imaginaire collectif, dans la littérature et, surtout, dans la science-fiction, envisagée comme un outil de compréhension du monde permettant de mesurer les changements dans la représentation des sciences et l’impact social des techniques qui en découlent.

L’imaginaire scientifique participait déjà, bien sûr, des deux premières éditions de nos Journées, Robert Heinlein et la pédagogie du réel et Rudyard Kipling et l’enchantement de la technique ; la troisième a audacieusement exploré le concept de Subjectivités Collectives, un outil original et puissant pour son étude, entre sciences et fictions. Le moment était venu de revenir, un moment, au cœur de la question pour observer cet imaginaire à l’œuvre, mais aussi, pour faire le point, mesurer la solidité de nos fondations. Partir à la conquête de nouvelles terres d’étude, comme toujours, mais vers l’intérieur. Se pencher sur l’existence, réelle ou fantasmée, d’un « cœur dur » de la science-fiction, d’une hard science fiction en prise directe avec la science, ou l’imaginaire scientifique.

La hard science fiction est en effet à la fois une évidence, l’étendard qui résume le genre et son «Âge d’or», et un paradoxe qui fait le lien entre deux cultures, scientifique et littéraire, trop souvent opposées. La notion est tendue entre le manifeste programmatique de Gernsback, auquel elle n’obéit pas, et les reconstructions rétrospectives des théoriciens des genres littéraires, auxquelles elle échappe. Élément théorique à partir duquel sont évalués textes, auteurs et courants, elle donne au genre sa spécificité mais semble échapper à l’observation directe quand celle-ci ne se satisfait pas d’approximations ou de métaphores bancales.

Résolument et authentiquement interdisciplinaire, la méthode peyrescane est désormais éprouvée : réunis quatre jours durant dans notre joli village perché de l’arrière-pays niçois, une vingtaine de chercheurs et de doctorants de toutes les disciplines, ainsi qu’une poignée d’écrivains, discutent librement d’un thème commun, successivement abordé selon un faisceau d’approches convergentes, en autant de sessions modérées chacune par un spécialiste. L’enregistrement systématique de ces débats donne lieu à une synthèse, élaborée par Ugo Bellagamba. De retour dans leurs laboratoires respectifs, les participants peuvent poursuivre leur réflexion par un article plus technique, dans leurs spécialités respectives.

L’ensemble constitue les actes que vous avez entre les mains

LES PARTICIPANTS

Les journées Sciences & Fictions de Peyresq constituent un moment de rencontre entre “littéraires”, “scientifiques” et écrivains conscients de l’importance de la science-fiction comme outil de communication et de pédagogie de la science.

Anouk Arnal • Ingénieur agronome
Anne Bellagamba
Clément & Margot Bellagamba
Ugo Bellagamba • Historien du droit et des idées politiques, Laboratoire ERMES, Nice Sophia-Antipolis
Vanessa Bellagamba • Actrice
Estelle Blanquet • Formatrice «sciences» à l’IUFM de Nice Célestin Freinet, Didactique des sciences, Université de Nice Sophia-Antipolis & LDES, Université de Genève
Roger Bozzetto • Littérature comparée, Université de Provence,
Aix-Marseille I

Simon Bréan • Littérature comparée, Université Paris IV Sorbonne
Frédérique Chauvin-Rey • Professeur, Nice
Églantine Colon • Littérature, doctorante Duke University, Caroline du Nord, États-Unis
Bernard Convert • Sociologue, CNRS Lille
Jean Dhombres • Mathématiques et histoire des mathématiques, EHESS, Paris
Jean-Claude Dunyach • Écrivain et Ingénieur, Toulouse
Claude Ecken • Écrivain, Béziers
Jean-Luc Gautero • Logicien et épistémologue, CRHI, Université de Nice Sophia-Antipolis
Irène Langlet • Littérature comparée, Université de Limoges
Maedeh Moghaddam • Littérature comparée, Université de Limoges
Gilles Menegaldo • Littérature comparée, Université de Limoges
Samuel Minne • Littérature comparée, Université de Limoges
Éric PichollePhysicien, CNRS LPMC, Nice
Marie-Luce Rauzy • Équipe Revel, Université de Nice Sophia-Antipolis
Jean-Jacques Régnier • Écrivain & MSH, Université Aix-Marseille
Philémon Rey • Nice
Timothée Rey • Écrivain & professeur, Nice

Pascal J. Thomas • Mathématiques, Université Paul Sabatier, Toulouse
Daniel Tron • Angliciste, Université de Tours
Anthony Vallat • Philosophie, Genève, Suisse
&
Gilbert Hottois • Philosophe des techniques et écrivain, Bruxelles

LES SOUTIENS

Ces Journées sont organisées par l’Université de Nice Sophia-Antipolis, l’IUFM de Nice Célestin Freinet et l’association Physique à Nice, avec le soutien de l’association Nicolas-Claude Fabri de Peiresc Foyer d’humanisme.

Pour inciter à la lecture, voici des extraits de l’ouvrage.

Cliquer sur les liens ci-dessous pour télécharger les fichiers PDF  :

– du sommaire détaillé :

> Somnium-P2010-HSFiP-Sommaire

– de l’index des thèmes, des ouvrages et des personnes cités :

> Somnium-P2010-HSFiP-Index

– de l’hommage de Peyresq à Roland C. Wagner, auquel ces Actes sont dédiés (texte d’Ugo Bellagamba, portrait de Jean-Jacques Reignier) :

> Somnium-P2010-HSFiP-RCW

Cet ouvrage est disponible en paiement en ligne par PAYPAL.
Prix : 20 € (port 0,01 € en sus)

Un règlement par chèque est possible.
Prix : 20 € (port 0,01 € en sus)